Après le stage (24 janvier)

Un carrosse aux vitres teintées tiré par deux chevaux blancs... Natascha Kampusch sauvée par des oiseaux... La chair tendre d'un enfant comme viande d'un succulent couscous... Bouddha et Zidane dans le même panier... La "tortaille" et son barbeuc qui font la nique à Zeusosky... Et enfin le grand paradoxe de la tartine beurrée fixée au dos du chat : qu'est-ce qui touche le sol en premier, le beurre ou les pattes du chat ?...

Oui, l'écriture du conte peut vous emmener dans des contrées lointaines, dont on ne ressort jamais indemnes !

Merci à Bruno Granouillac, Manu Maurois, Myriam Coré, Véronique, Carine et Emmanuelle pour avoir ouvert leur esprit sur l'écrit du merveilleux et avoir partagé leurs visions !

En bonus, pour vous qui nous lisez sur FB, un lien vers un conte russe lu ce jour.

Et demain ? C'est la suite de nos aventures, de 19 H à 21 H, à l'Anacrouse !

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now